• Des lectures pour parler des différences (3)

    Des lectures pour parler des différences (3)

    Et voici encore d'autre livres et albums qui traitent de la différence.

    L’oiseau-lune

    Joyce Dunbar, Jane Ray

    Le roi et la reine s’apercevant de la surdité de leur enfant Orlo sont effondrés.
    La magicienne pourtant leur assure qu’il entend « autrement qu’avec les oreilles ».
    Mais « Comme il ne pouvait entendre, il n’apprit pas à parler. »
    Ensorcelé par l’Oiseau-lune, Orlo apprend avec la gazelle, le langage des yeux et avec le singe, le langage des mains et du corps.
    Heureux, il parle désormais la langue des signes !
    D’abord réfractaires, ses parents arriveront enfin à communiquer après avoir fait l’expérience du silence.

     

    Mimi l’oreille

    Grégoire Solotareff, Olga Lecaye

    Mimi le lapin est né avec une seule oreille. Il se trouve différent, bien que ses parents le rassurent de leur amour. Il va voir le docteur qui n’a qu’un œil ; celui-ci tente de le rassurer, sans succès.
    Mimi part à la recherche d’une oreille pour la greffer sur sa tête.

    Diverses aventures l’amènent chez la souris qui lui fait comprendre qu’il faudra coudre l’oreille sur la tête, ce que Mimi refuse.

     

     

    Cœur d’Alice

    Stéphane Servant, Cécile Gambini

    Alice aime la caresse de l’herbe sur les pieds, se servir de ses mains.
    Avec ses yeux et ses oreilles, elle se rappelle le sourire d’un garçon ou les rires moqueurs d’autres enfants.
    Avec sa bouche, elle peut hurler, déguster des fraises.
    Dans sa tête se cachent plein de secrets, d’histoires et de souvenirs.
    Dans son fauteuil roulant, rien ne peut arrêter Alice : avec son cœur, elle peut aimer et vivre!

     

     

    La petite fille à la jambe de bois

    Hélène Castelle, Marion Arbona

    Penny est une petite fille avec une jambe de bois. Victime des moqueries de ses camarades de classe, elle n’a qu’une amie, Gypsie, une araignée.
    Quand elle est triste, elle pense à sa grand-mère lui racontant des histoires de pirates qui devaient être comme elle lorsqu’ils étaient enfants; lui rappelant « d’être patiente, d’avoir confiance surtout, et, lorsqu’elle serait grande, sa différence la rendrait plus forte que quiconque»

     

     

    Le prince bégayant

    François Place

    Un prince fort et puissant, dans cette Afrique où les rapports humains ne laissent pas de place à la défaillance. Comment un prince qui sera roi demain peut-il commander s’il ne peut réprimer son bégaiement ?
    La Nature lui offrira la quiétude et le bonheur, lorsque, quittant les siens il ira s’y ressourcer. Une fascinante histoire africaine, qui nous transporte sous le baobab géant au centre du village, juste à côté du mystérieux griot...

     

     

    J’ai attrapé la dyslexie

    Zazie Sazonoff

    La maîtresse convoque une maman pour sa fille : il y a un problème.

    Elle n’arrive pas à lire, ni à écrire.

    Elles font le tour de tous les spécialistes en médecine pour arriver enfin chez Madame Charabia : elle est orthophoniste.

    La petite est dyslexique.

     

    Une place pour Edouard

    Béatrice Gernot, Kris Di Giacomo

    Quand son petit frère naît, la petite fille et ses parents rayonnent de bonheur. Mais Edouard pleure beaucoup et s’absente. Toute la maison vit désormais à son rythme et la grande sœur se sent abandonnée, moins aimée. Cet enfant différent prend toute la place.
    Mais ses parents s’approchent à nouveau et lui expliquent ce petit frère « Pas comme tout le monde, mais qui fait partie de notre monde, qui a besoin de tout le monde. »

    Elle se met alors à faire des choses avec lui, à s’adapter à ce qui manque et à sincèrement aimer ça.

     

    Lili

    Agnès Lacor, Gwen Le Gac

    Lili est racontée par sa grande sœur, qui l’aime beaucoup. Elle nous dit que Lili ne pourra pas être pilote, ni présenter le journal, à la télé. Les gens sont souvent surpris lorsqu’ils croisent Lili, et disent des choses qui font parfois pleurer sa maman. Lili a les yeux comme les gens qui vivent en Mongolie.
    Pour consoler sa maman et faire des câlins, c’est la meilleure. Et elle a une grande sœur qui l’aime beaucoup.

    Une différence dans notre monde qui en compte tant.

     

    Pibi mon étrange ami

    Jin-Heon Song, Noëlla Kim

    L’auteur se rappelle de Pibi, un enfant solitaire. En jouant à cache-cache avec ses copains, il croise dans la forêt Pibi, qui reste seul face à un arbre, se tapant la tête avec un bout de bois.
    Peu à peu, il s’en approche et l’accompagne dans ses promenades en forêt.
    Il devient son unique ami.

    Mais l’entrée à l’école et les moqueries des autres les séparent. Saison après saison, Pibi s’enfonce dans la forêt et sa solitude, sans que l’enfant ne le rejoigne plus. Mais Pibi est toujours dans son cœur.
    Un regard délicat et intime sur un enfant autiste.

     

    La petite casserole d’Anatole

    Isabelle Carrier

    Anatole se traîne sa petite casserole qui fait qu’il n’est pas tout à fait comme les autres. Les gens souvent ne voient que ça alors qu’il est juste très sensible, doué pour l’art et en grand besoin d’affection.

    «Peu de gens réalisent qu’Anatole doit faire deux fois plus d’efforts que les autres pour y arriver» Embarrassé par sa casserole, il se fait oublier, jusqu’à ce qu’une personne extraordinaire lui apprenne à se débrouiller avec.

     

    Quatre petits coins de rien du tout

    Jérôme Ruillier

    Petit Carré joue avec ses amis Petits Ronds. Au moment de rentrer dans la grande maison, impossible. L’entrée est ronde, il reste coincé à l’extérieur. Seul et triste.
    Sous l’injonction des Petits Ronds « Sois rond ! », Petit Carré se contorsionne et se déforme, en vain. Il est même question de scier ses coins !!! Mais ça lui ferait trop mal. « Petit Carré est différent. Il ne sera jamais rond. »

    Après discussion et réflexion, les Petits Ronds comprennent enfin « ce n’est pas Petit Carré qu’il faut changer. C’est la porte ! » Évident ? Oui, certes, alors qu’est-ce qu’on attend ?

     

    Frigo vide

    Gaëtan Dorémus

    C’est le soir, après une journée bien occupée, les habitants d’un immeuble regagnent leur appartement. Mais tous se trouvent démunis devant leur frigo vide.
    Andréï, qui dort dans la cage d’escalier, va avec une botte de carotte voir Nabil, le voisin du premier qui n’a que deux œufs. Ils montent au deuxième et ainsi de suite...

    Avec tous ces ingrédients, ils réalisent ensemble une tarte, et passent un merveilleux moment.
    « Comment fera-t-on demain pour faire comme d’habitude ? » La recette de la solidarité ?

     

    L’arbre aux poissons bleus

    Barbara Ortelli

    Six animaux vivent en harmonie dans un arbre. Chacun participe selon son talent à la vie en communauté, mais un ours cherchant à s’installer va perturber leur équilibre. Il est trop grand. Il n’y a plus de place. Mais s’il sait se rendre utile... peut-être en sera-t-il autrement ?
    Il pêche des poissons bleus et partage son festin avec les autres qui lui construisent aussitôt une maison en remerciement.

     

     

    Sans début ni fin

    Anne Herbauts

    Une magnifique et délicate parabole sur les sans, les sans bras qui pourtant étreignent, les sans nom qui pourtant se répondent, les sans dimanche aux mains de travailleurs, les sans âge qui restent à rêver, les sans histoire qui pourtant s’en tricotent, les sans cabane qui plantent des arbres...
    « Tous étaient des hommes. Tous étaient beaux. Tous étaient sans. Pourtant... On dit encore des sans-papiers, des sans-abri, des sans-permis... et ceci sans égards. »

    Des illustrations en volume d’une rare poésie.

     

    L’oiseau de Mona

    Sandra Poirot Cherif

    Mona a huit ans, aime l’école et la danse avec ses copines. Pourtant elle n’est pas comme tout le monde. Un oiseau noir la suit partout, parfois criant si fort qu’elle ne peut plus réfléchir.
    A l’école, d’autres enfants ont un oiseau noir, ses parents aussi. Ils ont fui leur pays en guerre et vivent à trois dans une chambre chez sa tante. Elle et ses enfants n’ont plus d’oiseau noir car ils ont des papiers qui leur donnent le droit de vivre et travailler en France.
    Malgré la peur, la vie continue...

     

     

    Dans la rue

    Xavier Emmanuelli, Clémentine Frémontier, Olivier Tallec

    Quatre histoires d’exclusion sociale différentes racontées avec authenticité et illustrées avec respect et délicatesse.

    Ce sont des récits de vies douloureuses mais où l’espoir point : Kamel, immigré tunisien ouvrier de l’automobile, habite sous le périph’. Jean-Claude, travailleur pauvre, son salaire ne permet pas de subvenir aux besoins de sa famille et de se loger, la famille L. qui a fui son pays, menacée, pour demander asile en France.

     

     

    Je suis un ours

    Jean-François Dumont

    C’est l’histoire d’un ours perdu dans la ville. Parce qu’il est différent, on le rejette. Il dort dans la rue caché sous des cartons. Mais une petite fille ose lui parler.

    Ainsi renaît en lui la dignité qui le raccroche à l’humanité.

     

     

     

    Même les mangues ont des papiers

    Yves Pinguely, Aurélia Fronty

    Momo jeune africain rêve de partir de l’autre côté du monde. Khadi son amie l’interroge sur ses rêves et comment il souhaite les réaliser.
    Après des années de patience il embarque avec son amie sur un bateau qui part livrer des mangues à l’autre bout du monde.
    Mais les rêves se terminent le soir même devant l’uniforme des douaniers.
    Cependant une autre histoire va débuter, encore plus belle.

     

     

    Ahmed sans abri

    Barroux

    Un enfant croise sur le chemin de l’école, Ahmed, un SDF. Personne ne fait attention à Ahmed, pourtant sa présence rassure l’enfant qui l’imagine roi d’un pays du Sud.

    Mais la télévision relate l’hiver et la vie difficile des sans abris, l’enfant ne reverra plus Ahmed.

     

     

     

    Toi vole

    Eve Bunting, Frederic Rebena

    Depuis le décès de sa mère, un enfant vit dans un aéroport avec son père.

    La vie n’est pas facile il faut être discret pour ne pas se faire attraper par la police mais la vie s’organise avec une autre famille.

     

     

    D'autres albums de lecture pour parler des différences :

    Albums différences (1)

    Albums différences (2)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :