• Conte musical : Noum et le dieu du Vent

    Conte musical : Noum et le dieu du VentUn projet de conte musical : Noum et le dieu du Vent

    En un premier temps, nous partirons à la découverte du langage musical :
    Qu'est-ce que le son?
    Comment le créer?,
    puis l'homme et la musique et enfin découverte
    et mise en place d'un conte musical.
    Conte musical : Noum et le dieu du Vent

     

     Pour cette progression, j'ai utilisé des documents présents dans le livre : "L'éducation musicale à l'école élémentaire" d'Agnès Matthys paru aux éditions Retz.

     

    Les séquences de travail : « prep conte musical.pdf »

    Le projet de conte musical : 

    Pour le maître : « Noum et le dieu du vent.pdf »Conte musical : Noum et le dieu du Vent

    « Noum et le dieu du vent.pdf »

    Pour les élèves : « Noum et le dieu du vent texte enfant.pdf »

    Texte agrandi pour les conteurs : « Les conteurs.pdf »

     

     

    L’environnement sonore

    • Prendre conscience de notre environnement sonore.
    • Reconnaître et identifier des sons.
    • Écouter avec attention.

    1er temps : Écoute de sons enregistrés.

    • Écoute du CD1, plage 1 : bruitage (chant d’un rossignol, bourdonnement d’une abeille, galop d’un cheval, tambourinements de la pluie, pas sur feuilles mortes, feu de cheminée) dans lequel les sons se succèdent.
    • Identifier les sons enregistrés.

    2ème temps : Jeux sonores

    • Écoute du CD1, plage 2 : bruitage (vagues sur la plage, chant d’une mouette, le vent, la pluie, un piano) dans lequel les sons se superposent.
    • Identifier les sons enregistrés.
    • Un instrument de musique est présent, lequel ?

     

    Le chant

    • Prendre conscience de la posture et la respiration.
    • Travailler la prononciation, le rythme, le phrasé, la hauteur.
    • Interpréter une chanson avec expressivité.

    1er temps : Préparation au chant.

    Position.

    Relâcher les muscles et adopter une position corporelle adéquate pour le chant.

    • « nous sommes une petite graine. Doucement, cette graine donne naissance à un arbrisseau ». Accroupi et replié sur soi-même, se redresser progressivement.
    • « L’arbrisseau prend forme et grandit lentement ». Se redresser complètement.
    • « Nous sommes à présent un grand arbre élancé ». Position debout, bien droit, les bras le long du corps.
    • « L’arbre a de très belles branches ». étirer les bras vers le haut.
    • « De toutes petites feuilles bougent au gré du vent ». Agiter les doigts.
    • « L’arbre est solide, résistant à toutes les tempêtes ». Bouger le haut du corps, les bras, les mains et maintenir stables les jambes légèrement écartées.
    • « Ses racines sont profondes, bien ancrées dans le sol, l’arbre se sent bien ». Adopter la position du chanteur, debout, la tête droite, les épaules relâchées, les bras le long du corps en prenant bien appui sur ses deux pieds.

    Respiration.

    Expliquer le mécanisme de la respiration : l’air entre dans les poumons, pousse le diaphragme vers le bas afin d’élargir l’espace et donner la place à l’air. Il faut respirer avec le ventre.

    • « Poser les mains sur le ventre pour contrôler les variations de volume».
    • « Inspirez par le nez en gonflant le ventre comme un ballon, soufflez par la bouche en dégonflant le ballon ».

    Mise en voix.

    • Brise légère : ffff
    • Ouragan : FFFFF
    • Déferlement de vagues : schhhConte musical : Noum et le dieu du Vent
    • Abeille : bzz
    • Serpent : sss
    • Faire vibrer les lèvres
    • Faire semblant de mâcher un chewing gum en chantonnant : mmm....

    2ème temps : chanter

    • Ecoute du CD1, plage 3 : Ah ! vous dirai-je maman.
    • Lecture du texte de la chanson, travailler la diction, mémoriser le texte :
    • Ah ! vous dirai-je maman,                               Ah ! vous dirai-je maman,

      Ce qui se cause, ce qui se cause,                     Ce qui se cause, ce qui se cause,

      Ah ! vous dirai-je maman,                               Ah ! vous dirai-je maman,

      Ce qui cause mon tourment.                           Ce qui cause mon tourment.

      Il faut que j’apprenne à lire                             Papa veut que je raisonne

      Réciter, compter, écrire                                  Comme une grande personne

      Moi je dis que les chansons                             Moi je dis que les bonbons

      Valent mieux que la leçon.                              Valent mieux que la raison.

     

    Qu’est-ce qu’un son ? Comment le créer ?

    Le son est une vibration qui se déplace dans l’air ou dans d’autres éléments : l’eau, le bois, le métal, le plastique....

    Pour créer un mouvement vibratoire, il faut apporter une énergie : choc entre deux objets, souffle dans un tube, frottement d’une corde...

    • Chercher des qualités sonores de matières brutes.
    • Développer l’écoute et la créativité sonore.

    1er temps : Exploration sonore.

    Expérimenter les sons avec l’eau, l’air, le bois, le métal.

    Eau 

    • Bouteilles en verre remplies avec différentes quantité d’eau. Percuter avec des baguettes.
    • Verre à pied rempli à moitié. Mouiller le doigt et frotter le bord du verre.

    Air

    • Tuyaux harmoniques, Souffler dans un tube, dans une bouteille en plastique

    Bois

    • Claves, Castagnettes, Woodblock, Xylophones

    Métal

    • Cymbale, gratter avec un clou, une vis...
    • Carillon, cloches, triangles, Cistres, grelots

    Chercher des sons agréables à l’oreille en faisant tourner les ateliers.

     

    2ème temps : Création sonore.

    Trouver les instruments les plus adéquats pour créer un son déterminé :

    • La brise du matin.
    • Un vent violent.
    • Le battement des ailes d’un oiseau.
    • La pluie....

     

    Le rythme – la pulsation

    La mise en place de la pulsation est nécessaire à toute création musicale.

    L’implication du corps dans les percussions corporelles, les chansons et les danses sont des outils incontournables pour consolider et exprimer cette pulsation.

    La pulsation intériorisée permettra la construction de rythmes.

    • Développer le chant intérieur tout en exprimant le rythme.
    • Évoluer corporellement sur une musique.
    • Marquer corporellement la pulsation.

    1er temps : Pulsation ou rythme ?

    Partir d’une chanson connue : « une souris verte » « frère Jacques » « C’est la mère Michel »...

    • Chanter en frappant le rythme dans ses mains.
    • Chanter dans sa tête et frapper le rythme.
    • Travail sur la pulsation : battement régulier comme celui du cœur ou d’une horloge.
    • A partir du chant, une moitié de la classe tape la pulsation sur ses cuisses, l’autre moitié le rythme en frappant dans les mains.

    2ème temps : Danser sur la musique

    • Écoute du CD1, plage 5 : « Les marrants marins marrons » : repérer les changements de pulsation (lente ou rapide)
    • Exprimer différentes pulsations en frappant dans les mains.
    • Définir un mouvement corporel sur la partie lente (vagues de la mer en balançant les bras), puis sur la partie rapide du refrain (tourner sur soi-même)

     

    Rythme et percussions corporelles

    • Explorer des rythmes.
    • Découvrir le corps en tant qu’instrument de musique.
    • Développer la coordination gestuelle.
    • Ecouter et imiter une formule rythmique.

    1er temps : Exploration des percussions corporelles

    • Se promener librement dans la salle en cherchant tous les sons et les rythmes que nous pouvons produire avec notre corps : frapper dans les mains, taper des pieds, frapper sur les cuisses, claquer la langue...
    • Former un cercle : reprendre les différentes propositions de l’exploration en les rejouant avec l’ensemble des enfants.
    • Proposer la combinaison de deux ou trois éléments corporels :
    • En quatre temps réguliers : frapper 2 fois sur les cuisses puis 2 fois dans les mains.
    • Frapper un pied, puis l’autre, une fois dans les mains et claquement de langue.
    • Trouver d’autres combinaisons sur 4 temps.

    2ème temps : Jeux d’imitations rythmiques

    • Une fois la pulsation installée, proposer des rythmes simples sur une chanson connues :
    • Chanter le refrain en frappant le rythme dans les mains.
    • Chanter la chanson dans la tête et frapper le rythme dans les mains.
    • Un enfant propose un rythme, le répéter.
    • Jeux de rythmes :
    • Proposer une rythme, chaque enfant la joue chacun son tour.
    • Deux groupes : un groupe propose un rythme, l’autre groupe rejoue la même formule.
    • Idem mais les deux groupes sont dos à dos.

     

    Rythme et instruments à percussion

    • Développer le vocabulaire rythmique.
    • Découvrir et créer des dialogues rythmiques sous forme de questions réponses.
    • Maîtriser les gestes rythmiques.
    • Produire un rythme avec un instrument à percussion.

    1er temps : Jeu d’imitation et d’exploration.

    • Distribuer cinq instruments choisis parmi les percussions légères : tambourins, woodblock, maracas, triangle, grelots, cymbale... les enfants les posent sur le sol.
    • Un enfant propose un rythme, tous l’imite en frappant dans leurs mains.

    2ème temps : Jeu de dialogues.

    • Diviser la classe en 2 groupes debout face à face.
    • Donner un instrument à chaque groupe : groupe A (gros objets à caisse de résonance), groupe B (petites percussions légères)
    • Exploration libre en utilisant les deux mains.
    • Groupe A joue une forme rythmique (cf CD1, plage 8), le groupe B répond par une autre formule rythmique (cg CD1, plage 9)
    • Varier les nuances (fort, doux)
    • Idem en suivant les formules rythmiques (CD1, plages 10 et 11)

     

    La musique au temps des premiers hommes

    • Découvrir les origines de la musique en relation avec l’histoire de l’humanité.
    • Observer et analyser la relation de l’homme avec son environnement naturel.
    • Créer une musique originale et vivante à la manière des hommes préhistoriques.
    • Développer l’imaginaire par la magie des sons.
    • Traduire une idée ou une scène visuelle en expression sonore.
    • Apprendre à élaborer une création sonore en petit groupe.

    1er temps : présenter le thème « la musique au temps des premiers hommes »

    L’histoire de la musique a commencé avec l’histoire de l’humanité.

    • « A quoi pouvait ressembler la musique au temps des premiers hommes ? »
    • « Imaginez les sons de la Terre, avant l’apparition de l’animal et de l’homme. Quels sont les sons issus uniquement de la nature ? »
    • L’eau : vagues, torrents, pluie...
    • La terre : éboulis de pierres, volcans, tremblements de terre...
    • L’air : tempête, vent, tonnerre...
    • Le feu : flammes, craquement du bois qui brûle...
    • « Avec l’apparition de l’animal, imaginez les sons de la nature : chant des oiseaux, rugissement d’un lion, grondement du déplacement de troupeaux... »

    2ème temps : Relater la musique de cette époque.

    Quand l’homme est apparu, il a commencé à produire des sons avec son corps : frapper dans les mains, souffler, chanter.

    Il a imité les sons qu’il entendait : cris d’animaux.

    Puis il a observé le monde autour de lui et a utilisé les éléments de la nature pour fabriquer des instruments de musique.

    Il y a 40 000 ans sont nées les premières flûtes (en roseaux ou os évidés). L’arc à lancer des flèches est devenu l’arc musical grâce à la vibration de sa corde.

    Cette musique du temps des premiers hommes avait à leurs yeux un pouvoir magique :

    • Cri d’un animal : pour s’appropier sa force et ses qualités.
    • Chant : communication avec les esprits ou les dieux afin de demander la pluie, une bonne chasse ou l’apaisement des démons.

    3ème temps : Création d’une musique originale.

    • Recherche pour imiter les sons de la nature.
    • Chaque groupe fait des essais, les instruments sont joués successivement.
    • Organisation d’une séquence musicale : décider d’un début, d’un milieu, d’une fin... qui commence à jouer, qui se rajoute...
    • Ecouter un exemple de chant incantatoire (CD2, plage 35 : Noum : le chant incantatoire). Apprendre le chant tout en variant les nuances et l’intonation. Travail sur le rythme.

     

    Un conte musical : « Noum et le dieu du Vent »

    • Réaliser un projet musical et le présenter à un public.
    • Appliquer les acquis du langage musical.
    • Respecter les contraintes d’un projet.
    • Développer les aptitudes à l’expression et le goût de la création.
    • Tenir son rôle dans un spectacle musical.

    1er temps : Présentation du projet.

    • Situer le contexte et raconter l’histoire avec les séquences musicales (CD2, plages 34 à 38)
    • Écoute du chant final (CD2, plage 38 : Noum, la fête).
    • Répartition des rôles : les personnages qui parlent : 8 conteurs, 5 hommes ou femmes de la tribu, Tékapa, le chamane, Noum, Le dieu du Vent, L’aigle Royal.

    2ème temps : Mise en place du projet.

    • Voir déroulement de la pièce.

     

     Toutes les musiques sur lesquelles nous travaillerons sont issues du livre comprenant 2 CD audio d'Agnès Matthys : "L'éducation musicale à l'école élémentaire" aux éditions RETZ.

    Conte musical : Noum et le dieu du Vent

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :