• Bibliographie sur le cirque (complément de "clown")

    Bibliographie sur le cirque (complément de "clown")Pour accompagner la lecture du livre d'Elzbieta : "Le clown", voici quelques livres avec une brève explication de leur contenu...

    Le cirque de Lulu
    (Daniel Picouly Frédéric Pillot)

    Le cirque Zami-Zamo a installé ses quartiers dans la clairière des bouleaux, pour une représentation exceptionnelle. Lulu est emballée, c'est son cirque préféré. Mais voilà que Rysse-Ray, le perroquet leur annonce que les artistes du cirque Zami-Zamo auront du retard et la représentation semble compromise. L’occasion rêvée pour Lulu et sa troupe de jouer les acrobates, les clowns et autres saltimbanques.

     

     

     

    Sentimento
    (Norac, Carl Dautremer, Rébecca)

    Monsieur Stein qui construit des marionnettes a fabriqué un pantin pour en faire son double. Celui-ci prend vie avant d'être fini et se fait rejeter par son créateur. Il se choisit pour nom celui du cirque Sentimento. En manque d'affection il va vers les hommes qui prennent peur et le chassent. Pourtant Sentimento croise la petite Selma un peu sorcière qui joue avec les aurores boréales...

     

     

     

    L'école du cirque : le secret bien gardé des enfants animaux
    (Billioud, Jean-Michel Deneux, Xavier)

    Tous les soirs, les enfants animaux du cirque Piccolo prennent leurs cartables et rejoignent leur classe : une classe secrète installée sous le grand chapiteau. Chaque nuit, ils écoutent leurs aînés enseigner de nouveaux numéros et révisent les sauts périlleux, les tours magiques...

     

     

     

     Tambourin fait son cirque
    (Virginie Guérin)

    On suivra un petit chien, du nom de Tambourin, nouveau arrivant, à la découverte du cirque Gus. Des double pages, avec tirettes, pour découvrir un personnage et son numéro. Funambule, dresseur de lions, magicien et clown, jusqu’à ce que le petit chien, au final, choisisse, aussi sa spécialité. Un univers coloré, des animations simples, à destination des plus jeunes. (tirettes)

     

    Dans le brouillard de Milan
    (Bruno Munari)

    Dans le smog créé par le papier calque, on plonge dans la ville noire et industrieuse. Les gens s'entassent dans l'autobus. Leurs yeux en billes de loto incitent à scruter les images : détails comiques, transparences astucieuses, feux verts nous signifiant : " avance, tourne les pages, approche du rêve". Rupture. Le lecteur traverse un cirque arc-en-ciel, doigts explorant des trous et encoches déroutantes. Brouillard. Dans la transparence du calque on rentre à la maison à la suite d'un petit oiseau. Le texte sobre, drôle, poétique, rythme la balade.

     

     Quel cirque !
    (Bénédicte Guettier)

    La collection Petit Théâtre : un concept simple et efficace. Un succès garanti auprès des petits qui deviennent conteurs et acteurs.

     

     

     

     

     

    Dans mon cirque, il y a... (livre animé)

    Une souris écuyère, un ouistiti qui joue de la trompette, un tigre acrobate, un gorille trapéziste, un lion courageux. De quoi réjouir les petites mains qui déplaceront au fil des pages ces animaux joyeux, grâce à un astucieux système de gommettes repositionnables.

    Des illustrations gaies et colorées, un texte aux sonorités amusantes: "zing, pouet, tûuut, patatras" dans un petit livre tout carton en forme de chapiteau, pour que les tout-petits puissent faire leur cirque.

     

     

     

    Tchoupi va au cirque
    (Thierry Courtin)

    Chaque titre aborde une situation de la vie quotidienne de T'choupi, ses petits bonheurs, ses petits malheurs. Les enfants pourront s'identifier aux faits et gestes de leur héros, relatés avec tendresse et humour.

     

     

    Spot au cirque
    (Hill, Eric)

    Spot a perdu son ballon. Il le cherche au cirque. Des volets à soulever avec un texte très court.

     

     

     

     

     

    Fou de cirque
    (
    Etgar Keret, Kutu Modan) 

    Etgar Keret et Rutu Modan jouent avec un univers familier des enfants : le cirque. Ils mettent en scène une famille qui se réveille par les exclamations du père : le cirque arrive en ville. Fou de cirque, ce papa-là l’est assurément, exaspérant même toute la famille. Mais arrivé au spectacle, c’est un tout autre univers que bien vite la père va adopter. La séparation est difficile, mais lorsque cirque revient en ville, les retrouvailles sont extraordinaires…

     

     

    Sur le fil…
    (Didier Lévy Isabelle Chatellard)

    Un cirque, c’est un petit village. Tout le monde se connaît, tout le monde est un peu de la même famille. Au Bingo Circus, il y a les acrobates, les clowns, les funambules, les musiciens…Parmi ces derniers, il y a notamment Joachim, l’accordéoniste, amoureux de Flora. Une jolie jeune fille qui marche sur un fil, bien droite et aérienne. Elle marche au rythme d’une valse imaginée et interprétée par Joachim. Le duo fonctionne à merveille, même si aucun des deux ne saisit pleinement la complémentarité qui les unit. Un jour, Flora doit faire son numéro sans Joachim, retenu ailleurs. Manfred, un excellent accordéoniste, le remplace au pied levé. Il joue exactement la même valse que Joachim et pourtant rien ne va. Flora se retrouve figée comme une statue, incapable d’avancer, effrayée par le vide sous ses pieds. A l’autre bout de la ville, Joachim sent le danger, franchit les portes du cirque et s’élance au secours de la belle. Plus fort que la timidité, que l’angoisse et la peur, l’amour va sauver Flora et permettre aux deux amoureux de s’avouer leurs sentiments.

     

    Bravo, les Passiflores !
    (Geneviève Huriet, Loïc Jouannigot)

    La famille Passiflore nous revient pour une nouvelle aventure qui les mène au cirque Rotondo. Une roulotte dans le fossé, il n'en faut pas plus pour que la famille lapin donne un coup de main et s'immisce dans les coulisses du cirque. Detdekion, Mistouflet, Romarin, Agaric et Pirouette s'adonnent alors avec plaisir au trapèze, monocycles, diabolos et jouent les équilibristes. Mais lorsque les quatre frères s'approchent des accessoires de magie, maître Zygma, un magicien jaloux, voit tout cela d'un mauvais œil. Le magicien les enferme dans sa roulotte. Délivrés par Pirouette, les quatre frères lui préparent une petite revanche.

     

    Fait pour ça
    (Régis Lejonc, David Merveille)

    C'est l'itinéraire d'un lion en fuite que l'on suit dans cette histoire qui se raconte par les images. Du cirque où il était à la savane où il aboutit, à chacune des pages on retrouve la phrase " je ne suis pas fait pour cela". Et il peut en faire des choses (dont il n'est pas fait pour) ce lion pour atteindre son milieu naturel: du métro au bus, de la voiture à l'avion, en passant par un magasin de vêtement, on suit la bête féroce dans son retour à la nature.

     

    C’est magique !
    (Hervé Tullet)

    Voici Turlututu, le nouveau professeur de magie ! pose un doigt sur ton nez, souffle très fort et dis : « aklaboumschlack ! ». Turlututu a disparu ? A toi de le retrouver grâce à tes dons de magicien

     

     

     

     

    Le Cirque Rouge
    (
    Eric Battut)

    Voici donc Domino, le clown du Cirque Rouge, qui pense que le public se moque de lui. Il décide alors de faire un numéro sérieux et s’en va demander conseil. Mais à chaque rencontre, avec les jongleurs, avec le magicien ou avec les lions, c’est la même chose : le clown Domino fait toujours rire, c’est dans sa nature. Mais l’arrivée d’une nouvelle artiste, du nom de Dominette, lui redonnera l’envie de faire rire pour un numéro extraordinaire.

     

     

    Louise Titi
    (
    Jean-Philippe Arrou-Vignod, Soledad Bravi)

    Voici une petite fille, haute comme trois pommes, sage comme une image, nommée Louise Titi. Un seul défaut cependant : impossible qu’elle reste tranquille, sans cesse elle bouge, virevolte, grimpe et saute. Chez elle, à l’école ou chez le dentiste, impossible d’être calme. Il faut sans cesse remuer. Mais Louis Titi, malgré les apitoiements de son entourage, a un secret : devenir artiste de cirque… qui fera l’admiration de tous.

     

     

    Elles sont belles mes casquettes !
    (Esphyr Slobodkina)

    Construite avec une grande économie de moyens, des mots très simples, l’histoire est celle d’un colporteur marchand de casquettes qui, n’ayant trouvé aucun acheteur au marché, se fera finalement engagé par le directeur d’un cirque pour ses prouesses : un numéro d’acrobatie avec un nombre incroyable de casquettes empilées sur la tête. Le charme de cet album réside aussi dans le graphisme, original pour l’époque (le milieu du siècle dernier), dans un jeu sur trois couleurs, kaki, rouge et bleu turquoise, les illustrations occupent l’espace en marge du texte dans une mise en page intéressante et toujours simple, restant accessible aux enfants.

     

    La petite lune en papier
    (Pascal Tritsch, Elsa Huet)

    Une petite lune et toute sa troupe d'artistes comédiens relégués aux oubliettes s'apprêtent à donner une représentation sans public, car tous les ont depuis longtemps oubliés. Grâce à un petit garçon différent des autres qui, au lieu de passer la soirée devant la télévision, se souvient des bons moments qu'il a passés au cirque, tout ce petit monde de l'illustre Compagnie Zeffirino, va pouvoir jouer son spectacle devant tous les habitants du village.

     

    Léo le clown
    (
    Guido Van Guenechten)

    Léo le clown est la star du cirque Rondo. Un jour, il perd son nez rouge et sans lui, il se sent complètement désarmé. On lui propose alors d'autres nez, de toutes les tailles et de toutes les formes, mais aucun ne convient. Léo finira par comprendre que même sans son nez, les spectateurs l'apprécieront tout autant, et en retrouvant le sourire, il retrouve aussi son nez rouge, comme par enchantement.

     

    Les voisins font un cirque le dimanche
    (Gérard Moncomble, Natali Fortier) 

    Banlieue Nord, allée des Mimosas, bloc 1, escalier A, voici une farandole de personnages signée Gérard Moncomble sur de formidables illustrations de Natali Fortier. On y retrouve Raymond-Félix Bambin, bricoleur en tout genre, le trio Sauve-qui-peut, musiciens en herbe, le marabout Bonga ou encore Monsieur Robert Narcisse, le crack des costauds. On y trouve aussi, au numéro dix, les Caroll et… Alice, « princesse à toute vitesse ». Durant toute la semaine, chacun partage ses petits problèmes quotidiens, ces petits chagrins et ces gros bonheurs, dans un univers gris. Mais lorsque arrive le dimanche, c’est la fête, place des Coquelicots. Tout le monde enfile son déguisement, magicien, acrobate, dompteur de pitbulls. Le cirque Mimosa peut ouvrir et les numéros défilent à un rythme effréné.

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Evaluations de rentrée en CPEmploi du temps pour des CP »