• Albums de lecture pour parler des différences.

    Albums de lecture pour parler des différences.

    Voici quelques propositions d'albums de lecture  pour parler de la différence.

    (Vous trouverez des références dans plusieurs articles. un lien à la fin de chaque article vous envoie au suivant.)

    Jean de la lune

    Tomi Ungerer

    Jean, le seul et unique habitant de la Lune, s’ennuie un peu. Perché tout là-haut dans le ciel, il voudrait bien descendre sur Terre pour s’y amuser avec les Terriens.

    Une comète passe soudain à sa portée : il s’en saisit et hop ! le voilà sur notre planète.
    Mais rien ne s’y passe comme il l’imaginait. Son arrivée déclenche une véritable panique ; soldats et policiers le capturent et le jettent en prison.
    Comment le pauvre Jean de la Lune parviendra-t-il à se sortir de là ?

     

     Machin Truc Chouette

    Hubert Ben Kemoun, Véronique Joffre

    Un étranger retape une cabane abandonnée. Devenu indispensable aux villageois par son travail, il restera pourtant Machin Truc Chouette.

    Avec les plus pauvres, il est envoyé à la guerre défendre la patrie. Il en reviendra avec un bras en moins. On le paiera moitié moins. Mais quand il veut faire venir les siens, on craint l’invasion, il est sommé de partir.

    Une fable remarquable sur l’accueil des immigrés et la considération qu’on leur porte, illustrée avec sobriété et tendresse.

     

     Les Pakomnous

    Anne Jonas, Christophe Merlin

    Deux tribus vivaient face à face, séparées par une rivière. Chacune désignant l’autre par « les Pakomnous », inventant les pires histoires sur leurs origines.
    Il s’en trouvait pourtant toujours un qui désirait connaître ceux d’en face mais dont l’envie était vite anéantie. Un étranger s’étonne de ne trouver aucun pont pour traverser et provoque le sort. Les enfants seront les premiers à tenter la rencontre.

    Une fable intelligente et riche sur la peur de l’autre.

     

     Mon papa a peur des étrangers

    Rafi k Schami, Ole Könnecke

    Une petite fille au papa somme toute assez génial. Vivant seul avec elle, il sait tout faire : de la cuisine aux devoirs, en passant par les pitreries, et surtout, des tours de magie.
    Mais ce gentil papa modèle a peur des étrangers; il ne les aime carrément pas, en fait.
    Bien entendu il n’en connaît pas, au contraire de sa fille. D’ailleurs elle va l’emmener avec elle à l’anniversaire de Bania, sa copine africaine. Et là, la magie opèrera son charme...

    Et oui, comment vivre sans la magie des rencontres ?

     

     L’ennemi

    Davide Cali, Serge Bloch

    C’est la guerre. Deux trous, deux soldats : deux ennemis. Ils ont les mêmes pensées, ressentent la faim, la solitude, la peur. Mais chacun d’eux a été convaincu par son manuel de soldat, que l’autre est monstrueusement différent, nécessairement. C’est une créature sanguinaire qui ne peut pas être humaine.
    Pourtant, en visitant secrètement le trou de l’autre, ils s’aperçoivent qu’ils ont les mêmes affaires, le même manuel.
    Sauf que, surprise : ils voient tous deux leur propre tête pour figurer l’ennemi. Dès lors, chacun sait qu’il n’y a pas de différence.

     

    Amis-amies

    Tomi Ungerer

    Rafi Bamoko, brillant bricoleur, emménage dans le quartier. En tant que nouveau, les gens l’évitent. Il se fabrique alors des amis en bois.
    Ki Sing sa voisine, propose de les habiller. Ensemble, ils récupèrent toutes sortes de choses et les assemblent.
    Quand les enfants du quartier découvrent les extraordinaires créations de ces deux étrangers, ils se mettent à les imiter. Mais les autorités craignent l’accumulation de ces déchets. Heureusement, le musée achète leurs œuvres pour une fantastique exposition d’art brut.

     

     La soupe aux cailloux

    Jon J. Muth

    Trois moines cheminent devisant sur la nature du bonheur. Ils arrivent dans un village qui a connu beaucoup de malheurs et s’est replié sur lui-même se méfiant des étrangers, voire de ses propres voisins. Décidés à les ouvrir au bonheur, ils préparent ostensiblement une soupe aux cailloux.

    Une enfant intriguée leur vient en aide. Peu à peu, tout le village curieux s’y met, enrichissant la soupe de ses ingrédients préférés, faisant naître la magie de la convivialité, une certaine idée du bonheur.

     

    Un mouton au pays des cochons

    Alice Brière-Haquet, Pénélope Paicheler

    Etre un papa mouton au pays des cochons, ce n’est pas facile. Car depuis toujours moutons et cochons se détestent mutuellement. La vie est donc bien compliquée par la méfiance et la malveillance à son encontre. Le pire étant son voisin Martin.

    Mais quand papa mouton se porte au secours du cochon Martin, le regard de celui-ci change. Il s’aperçoit de la discrimination dont le mouton est victime et en ressent de la honte. Ils se découvrent enfin sous un angle différent et tant pis pour ceux que ça ennuie.

     

     Bélisaire

    Gaëtan Dorémus

    Tout le monde adore le tigre-boulanger Bélisaire. Après le travail, il se déguise pour raconter des histoires et faire le spectacle. Mais un soir, il bondit sur la scène sans déguisement, juste ses rayures. Le village se rappelle alors que Bélisaire est un tigre. « Et un tigre, habillé, conteur et même boulanger, c’est quand même un tigre. »
    Chacun y va de son anecdote sur l’inquiétant, peut-être dangereux animal. Car d’évidence, ce n’est pas un homme.
    Tandis que Bélisaire se retrouve en cage, le village sans pain, les enfants se déguisent alors en tigres.

     

    Que fait ce loup-là ?

    Cathy Dutruch, Jérôme Peyrat

    Un matin, « dans un arbre, un loup plutôt doux avait choisi pour domicile, un nid ». Tout le voisinage en est chamboulé. On ne parle que de ça. Chacun se sent menacé.
    La colère et la violence à l’encontre du loup montent.
    Mais Madame Moineau, qui l’avait accueilli, s’insurge. « Ne peut-on plus dans ce pays recevoir librement ses amis ? » Et pour ceux qui sont surpris, qu’ils aillent un peu s’ouvrir au monde car « l’étrange ici ne l’est pas forcément chez autrui. »

     

     

    Le chat qui aboyait

    Gérard Moncomble, Pawel Pawlak

    A l’école des chiens, les chats sont interdits. Mais Cachou rêve d’y aller. Il se déguise alors en chien pour parvenir à ses fins.
    Tout se passe bien jusqu’à ce que la maîtresse dresse un portrait monstrueux de leur pire ennemi et annonce une chasse au chat pour le lendemain.
    Lors d’un accident, Cachou devra montrer sa vraie nature en sauvant les chiens de sa compagnie. Mais difficile pour eux de surmonter leur habitude. La maîtresse saura montrer l’exemple et initier le changement.

     

     Mon voisin est un chien

    Isabel Minhos Martins, Madalena Matoso

    Un nouveau voisin s’installe dans l’immeuble. C’est un chien. Tout le monde a trouvé ça bizarre. Le lendemain, ce sont deux éléphants qui emménagent. Ils dérangent aussi. Sauf le petit garçon qui se réjouit des nouveaux arrivants.
    Mais ses parents, méfiants, décident de quitter l’immeuble.
    Qui sont les plus bizarres ?
    Ceux qui arrivent avec leurs particularités ou ceux qui ne savent pas les accueillir ?

     

     

    Patates

    Lionel Le Néouanic

    Les Belles de Fontenay sont une famille (de pommes de terre) bien de chez nous. Fiers de leur patrie.
    Mais quand arrivent les Patates douces, qui « ont dû quitter la terre aride où ils sont nés », les Belles de Fontenay « qui ont peur de ce qui vient d’ailleurs et qu’ils ne connaissent pas » réagissent avec agressivité, sauf la petite Marie qui tombe amoureuse de Mamadou.
    Ils sauront résister à la nouveauté, en faisant valoir « qu’on habite tous le même pays.

    Et c’est la Terre pardi ! Il suffit d’y penser pour respecter autrui ! »

     

    Tout allait bien

    Franck Prévot

    Des boutons rouges voient arriver un bouton bleu. C’est bizarre et différent, donc menaçant.
    On l’isole. Il en vient d’autres. On les surveille.

    Mais peu à peu, on oublie et le mélange s’opère, sans qu’on y fasse attention. Jusqu’à ce qu’un autre individu bizarre survienne... Simple, efficace et joueur.

    Pour les tout-petits aussi.

     

     

    Copains comme cochons

    Jean-François Dumont

    Au bord de sa mare, Rosalie, petite truie de la famille Rose s’ennuie. Elle voudrait avoir un ami avec qui jouer, mais voilà, elle ne trouve personne.
    Il y a pourtant Bruno, petit cochonnet Brun, mais de mémoire de goret, on n’a jamais vu un Brun adresser la parole à un Rose.
    Pourtant, un jour, leurs queues s’en mêlent, et là, cochon qui s’en dédit, il sera difficile de défaire ce lien-là.

    Une invitation à vivre ensemble, libre de côtoyer et découvrir les autres, au lieu de rester seul dans son coin, à faire sa tête de cochon.

     

    Bidou

    Deacon

    Bidou l’extraterrestre s’est perdue chez les terriens. Personne ne la comprend ni même ne l’écoute. Elle semble indésirable. Les grands humains la rejettent. Dans une cour d’école, elle en trouve enfin qui l’accueillent bien différemment.
    De retour auprès de sa maman, elle se souviendra de ceux-là, les petits qui sont vraiment gentils.

     

     

     

     

    D'autres albums de lecture pour parler des différences :

    Albums différences (2)

    Albums différences (3)

     

     

     

     

     

     

    « Arts plastiques 2016 - documents eduscolDes albums pour parler des différences (2) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    mel
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 14:28

    Bonjour,  merci pour votre travail qui nous facilite la tâche.

    je souhaiterai connaître les niveaux de lecture des livres que vous proposez afin d'essayer d'en proposer en lecture individuelle a des ce2.

    Merci

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :